Accéder à l'ouvrage

Suggestions


Auteur : Plutarchus Chaeronensis
Titre : Eroticus
Libraire : Tournes, Jean de
Lieu de publication : Lyon
Date : 1557
Format : 8°
Collation : [1, 1 bl.], 3-101, [1, 2 bl.] p. (sig. a-f8 g4)

Titre long: Plutarchi Chaeronei Eroticus, interprete Arnoldo Ferrono Burdigalensi Regio consiliario, ad Franciscum Nomparem Caulmontionum Regulum.
Adresse typographique : Lugduni Apud Ioan. Tornaesium. M. D. LVII.
Commentateur : La Boétie, Étienne de
Traducteur : Le Ferron, Arnoul
Langue : Latin
Notes : L’Erôtikos (« De l’amour ») proclame la supériorité de l’amour conjugal entre homme et femme sur l’amour grec entre homme et adolescent. On ne peut dire avec certitude que Montaigne ait lu cet opuscule de Plutarque dans la première traduction latine qu’en donne Ferron à partir de l’édition grecque de Froben. Il ne pouvait toutefois ignorer la part que son ami La Boétie avait prise dans ce travail d’érudition où ses qualités reconnues d’helléniste avaient été mises à contribution, ne serait-ce que pour cette centaine de notes de révision (Recognita quædam, p. 80-92) qui suivent la traduction et dont Ferron dit, p. 92, que la plupart lui ont été communiquées (entre autres) par son jeune collègue, ce nouveau Budé. Scaliger ira jusqu’à dire que la traduction elle-même serait du Sarladais… Attentif aux gloses des éditeurs (Lambin, Vivès, Turnèbe, Donat…), Montaigne pourrait avoir trouvé dans celles de son ami de quoi étayer telle réflexion sur l’amour ou sur la piété, mais aussi un style d’autant plus « enquérant » et personnel que La Boétie s’adressait à son collègue en toute amitié et sincérité, sans penser que ses notes seraient un jour imprimées (voir A. Legros, article cité). Quant à Ferron, il l’allègue par deux fois dans ses annotations sur Nicole Gilles (BVH), mais c’est en tant qu’historien, comme auteur apprécié du De rebus gestis Gallorum (Alain Legros).

Numérisation par l'Université de Cambrige, financée par les BVH, dans le cadre du projet "Montaigne à l'œuvre" (MONLOE). Voir le dossier Montaigne.


Etat physique : 
Reliure : Veau brun moderne (XXe siècle).
Provenance : 
Annotations : 

Matière : Littérature

Bibliographie : Cartier (A.), Bibliographie des éditions des De Tournes, imprimeurs lyonnais, Paris, 1937-1938, t. II, n° 382.
Aulotte (R.), Amyot et Plutarque. La tradition des Moralia au XVIe siècle, Genève, 1965, p. 334, n° 48.
Ford (Ph.), The Montaigne Library of Gilbert de Botton at Cambridge Library, Cambridge, 2008, p.64.
Desgraves (L.) éd., Œuvres complètes d'Etienne de La Boétie, Bordeaux, 1991, t. II, p. 238-448 (transcription des "Recognita"). Études :
Dezeimeris (R.), Remarques et corrections d'Estienne de La Boëtie sur le traité de Plutarque intitulé ερωτικοσ avec une introduction et des notes, Paris et Bordeaux, 1867.
Legros (A.), "Trois livres annotés par La Boétie et légués à Montaigne", Montaigne Studies, 2004, p. 11-36 (et en particulierles pages 23 et 24).


USTC : 124424

Localisation : Cambridge, Cambridge University Library, The Montaigne Library
Cote : 5000.d.102

Numérisation : Cambridge University Library
Mise en ligne : 18/10/2012
Url : http://www.bvh.univ-tours.fr/Consult/index.asp?numfiche=864
Crédits : Cambridge University Library Cambridge