Catalogues Régionaux des Incunables : Informatisés (CRII) et Collection papier (CRI)

Depuis la parution du premier volume des Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques publiques de France (1979), 18 volumes sont aujourd'hui parus et 11 volumes sont en cours de production, sous la coordination scientifique (depuis 1992), de Pierre Aquilon, maître de conférences honoraire de l'université François-Rabelais de Tours et sous la tutelle du Ministère de la Culture et de la Communication, Service du Livre et de la Lecture (SLL).

CRI papier
    La collection
    Avancement du recensement et de la publication (2016)

Informatisation des Catalogues régionaux des Incunables
    Le projet CRII : Objectifs et mise en œuvre
    CR2I (Biblissima, 2013-2014)
    CRIICO (Projet partenarial Biblissima 2014 : Prolongation de l'informatisation et études des provenances
    CRII : Vers la finalisation de la première phase (SLL, Ministère de la Culture et de la Communication, 2016-2017)
    Clôture de l'informatisation phase 1 & codage des caractères spéciaux (Mai 2017)

Perspectives adossées aux Incunables et aux données des CRI informatisés
    Vers une seconde phase d'informatisation (2017)
    « Données de provenance des collections des bibliothèques françaises » - Projet partenarial Biblissima 2016
    « Bibliothèques humanistes ligériennes » - Projet partenarial Biblissima 2016

Aspects techniques de l'informatisation
    Le SIGB KOHA
    Établissement d'un répertoire des numérisations et d'un thésaurus des provenances
    Diffusion des données des CRII informatisés

> Pour en savoir plus sur les avancées des travaux : Consulter notre carnet d'hypothèses



CRI papier


La collection
Catalogues régionaux des incunables | Droz (dirigée par Pierre Aquilon)

Créée en 1979, la collection des « Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques de France », en co-édition avec l'École Pratique des Hautes Études, établira, à terme, le recensement général de la production imprimée du premier demi-siècle de l'« ère Gutenberg » (1455-1500) aujourd'hui conservée dans les collections françaises.
Liste des titres de la collection


Avancement du recensement et de la publication (2016)

L'année 2016 a débuté avec la parution en mai d'un nouveau volume consacré aux bibliothèques parisiennes (Alliance Israëlite Universelle, Archives Nationales, Assemblée Nationale, Bibliothèque Polonaise de Paris, Société de l'Histoire du Protestantisme Français, etc.) rédigé par Dominique Coq.

En 2017, le premier Catalogue régional des Incunables attendu à la publication sera celui de Marie-Claire Waille consacré à la Franche-Comté (le XIXe volume de la collection). Fort de 1 354 éditions réparties en 1 577 exemplaires (dont 12 unica et plusieurs dizaines d'éditions très rares), il s'ancrera dans la lignée de la série des CRI déjà publiés en ajoutant aux notices la présentation et l'analyse des fonds, des index d'imprimeurs-libraires, de reliures et de provenances. Deux tomes seront nécessaires pour contenir la densité de ce volume.

Le volume IX (ancienne région Nord–Pas-de-Calais) sera le principal chantier de l'année 2017. La grande richesse de ces collections d'incunables (1 297 items) nécessitera également deux tomes. Harmonisation des notices, constitution des index et des tables sont en cours de réalisation par Marie-Claude Pasquet. La « pré-fabrication » cependant ne pourra commencer qu'au terme d'une relecture générale de l'ensemble et de l'achèvement du volume précédent.

Carte de la France : avancement 2017 du catalogage papier et/ou informatisé pour chaque grande région
Collection des « Catalogues régionaux des incunables des bibliothèques de France »
(au 1er janvier 2017) | Direction scientifique : Pierre Aquilon

Le recensement et la collecte pour l'édition des CRI papier à établir, auxquels pourraient s'adosser une poursuite de l'informatisation, sont prévus dans l'ordre suivant :

  • 2018
    Le volume XXI (anc. région Aquitaine par Louis Torchet) comptera moins de 500 entrées qui sont aujourd'hui toutes mises en forme ; l'auteur travaille à l'établissement des index.
    Le volume XXII (Grande Couronne par Dominique Coq) comptera autour de 600 entrées qui sont aujourd'hui mises en forme ; l'auteur travaille également à l'établissement du paratexte.
  • 2019
    Le volume XXIII (anc. région Bourgogne par Louis Torchet et Dominique Coq) comptera autour de 800 entrées dont les deux-tiers sont aujourd'hui mis en forme ; un important travail de relecture sera nécessaire.
    Le volume XXIV (région Provence–Côte-d'Azur par Xavier Lavagne) comptera environ 1000 entrées qui sont aujourd'hui toutes mises en forme ; l'auteur travaille à l'établissement des index et à la réunion du dossier iconographique.
  • 2020
    Le volume XI/2 (anc. région Rhône-Alpes (Isère, Savoie, Haute-Savoie, Drôme) par M. Yves Jocteur-Montrozier) comptera 804 entrées.
  • 2021
    Le volume XIII/2 (anc. région Alsace (Haut-Rhin) par Fabienne Chagrot et Rémy Casin) comptera autour de 2 300 entrées et nécessitera 3 tomes.
Trois (ex-)régions demeurent encore aujourd'hui sans titulaire : Artois (Picardie), Bretagne et Lorraine.





Informatisation des Catalogues régionaux des Incunables


Le projet CRII : Objectifs et mise en œuvre

Pour améliorer le signalement des collections d'incunables, le SLL a d'abord demandé au CESR de mener une étude de faisabilité du projet, en coordination notamment avec la Bibliothèque nationale de France et la Bibliothèque Sainte-Geneviève, pour définir un modèle de structuration des données. Un groupe de travail, coordonné par Florent Palluault (MCC-SLL), s'est rapidement réuni sur ce projet, et une journée de concertation avec d'autres catalogues européens d'incunables (ISTC, GW, BSB-ink, CERL-MEI, etc.) a pu être organisée, au CESR, le 18 novembre 2010.

L'objectif du projet est la diffusion en ligne, gratuite, d'un catalogue interopérable, rassemblant l'ensemble des données des CRI et enrichi de liens vers d'autres catalogues ou fac-similés d'incunables en ligne, grâce à nos collaborations européennes.


CR2I (Biblissima, 2013-2014)

Grace à un financement de l'Equipex Biblissima (2013-2014), le projet CRII, rebaptisé CR2I, débute en mars 2013 avec le recrutement de 2 assistants ingénieurs chargés, à temps plein, de la rétroconversion des catalogues.

Après un temps de mise en place relativement long, le rythme de saisie des notices des CRI s'est nettement amélioré. Les CRI XVII (Haute-Normandie), VI (Bibliothèque Mazarine, 2110 notices), XI (Rhône-Alpes I, 1 044 notices) et CRI XII (Sorbonne, 592) ont été entièrement saisis. La progression en tache d'huile a permis de traiter chaque occurrence d'une seule et même édition et de recenser ainsi sous une notice canonique tous les exemplaires décrits dans chaque volume de la collection. En novembre 2014, 7 267 entrées ont été informatisées sur 13 789 publiées en version papier (y compris le CRI XVIII, nouvellement paru).

La collaboration avec la Bibliothèque municipale de Lyon a permis d'enrichir et moderniser les descriptions d'exemplaire d'un CRI XI relativement ancien et sommaire. Dans le prolongement du partenariat avec la Bibliothèque Mazarine, un formulaire de signalement des numérisations d'incunables en cours et à venir a été mis au point (455 entrées à ce jour).


CRIICO (Projet partenarial Biblissima 2014 : Prolongation de l'informatisation et études des provenances

L'informatisation s'est poursuivie en 2015 avec le projet partenarial CRIICO (CR2I Centre Ouest : informatisation des Catalogues Régionaux des Incunables, régions Centre, Pays de Loire, Poitou-Charentes et Limousin, Basse Normandie). Porté par la Bibliothèque municipale d'Orléans, CRIICO s'est concentré sur les fonds conservés dans les bibliothèques du Centre et des régions avoisinantes en associant les bibliothèques municipales de Blois, Angers, Bourges (Quatre Piliers), le Réseau des Médiathèques et des Archives du Mans ainsi que la Médiathèque François-Mitterrand de Poitiers.

Dès lors, quatre CRI ont été traités : les volumes IV, V, X et XIV, représentant environ 2 000 notices supplémentaires. Ce corpus régional a constitué un terrain privilégié pour l'identification et l'étude des possesseurs. À cet effet, un module de gestion d'autorités a été développé dans Koha en Unimarc afin établir des notices d'autorités interopérables (347 collectivités, 12 familles, 24 noms géographiques et 1 362 personnes).

Grâce aux cofinancements du Ministère de la Culture et de la Ville d'Orléans, une école d'été internationale a pu être organisée du 7 au 11 juillet 2015 à Orléans : « Les incunables, de l'invention de Gutenberg à la révolution numérique », par les Médiathèques d'Orléans, le Centre d'Études Supérieures de la Renaissance et l'équipe des « Bibliothèques Virtuelles Humanistes » dans le cadre du projet d'informatisation des Catalogues régionaux des incunables en Centre-Ouest (CRIICO). Quatorze participants, étudiants et professionnels, ont été sélectionnés pour approfondir les problématiques de description, de catalogage et de numérisation des incunables. Sous la tutelle des dix-neuf intervenants et experts qui se sont relayés au fil de la semaine, cette formation a abordé la fabrication du livre aux XVe et XVIe s., les descriptions des livres anciens au fil des époques, avant de se focaliser sur le catalogage des incunables lors de travaux pratiques. Les enjeux de la numérisation ont été présentés aux stagiaires de manière théorique puis plus concrètement à travers des exemples issus du site des BVH. Reliures et marques de provenances ont fait l'objet de plusieurs interventions afin d'appréhender à la fois les difficultés d'identification et la richesse de ces nouveaux champs d'études. Une introduction au travail de reconstitution de bibliothèques et la présentation d'illustres collections régionales ont clôturé l'école d'été orléanaise (Programme et inscription en ligne).


CRII : Vers la finalisation de la première phase (SLL, Ministère de la Culture et de la Communication, 2016-2017)

À l'issue du financement Biblissima (CR2I et CRIICO) fin 2015, les travaux se poursuivent en 2016-2017 grâce au soutien et à la dotation du Ministère de la Culture, non seulement pour l'informatisation mais également pour l'aide à l'édition des catalogues papier (CRI).

Ainsi, en 2016, six catalogues ont été intégralement informatisés par l'équipe BVH – Anne-Laure Allain et Laura Monneau, sous la supervision de Rémi Jimenes :

  • CRI IV (Basse-Normandie, 447 éditions), achevé en janvier 2016
  • CRI XVI (Auvergne, 286 unités bibliographiques), terminé mi-février 2016
  • CRI XIII (Bas-Rhin, 2 443 entrées), clos début juillet 2016
  • CRI VIII (Bibliothèques religieuses parisiennes, etc., 532 éditions), début septembre
  • CRI VII (Institut de France, 180 entrées), fin septembre 2016
  • CRI III (Midi-Pyrénées, 814 unités), fin novembre 2016
  • CRI II (Languedoc-Roussillon, 507 entrées), début 2017

Graphique histogramme de l'avancement de l'informatisation pour chaque CRI

Ce sont désormais 12 769 entrées de catalogue (papier) sur les 13 789 que compte le corpus qui ont été traitées, soit 93% de l'ensemble. De ce travail découlent 7 088 notices canoniques et 19 417 exemplaires décrits.


Clôture de l'informatisation phase 1 & codage des caractères spéciaux (Mai 2017)

La dernière pierre de l'édifice sera l'informatisation du CRI I, région Champagne-Ardenne, riche de 1 526 entrées (fin prévue en mars 2017). Les caractères spéciaux, qui ont été marqués par le signe « € » pour des raisons techniques et d'efficacité, seront remplacés à l'occasion d'une prestation qui clôturera la production des données de l'informatisation. 10% des notices CR2I seront concernées par cette opération avec, en moyenne, 7 caractères à remplacer par notice. Cette phase se déroulera de mars à avril 2017 afin de pouvoir contrôler la qualité des notices tout au long du mois de mai. Dès lors, les notices finalisées pourront être remises au Ministère de la Culture le 31 mai 2017 marquant ainsi l'aboutissement du premier volet de l'informatisation des Catalogues régionaux des Incunables.




Perspectives adossées aux Incunables et aux données des CRI informatisés


Vers une seconde phase d'informatisation (2017)

L'informatisation des CRI papier édités depuis le lancement effectif de l'informatisation sera soutenue en 2017-18 par le Ministère de la Culture et de la Communication pour les CRI papier nouvellement parus :

  • CRI XX, Bibliothèques parisiennes, 343 entrées
  • CRI XV, Bibliothèques scientifiques parisiennes, 273 entrées
  • CRI XIX, Franche-Comté, 1 354 entrées

La très grande complexité des notices de ces CRI provoquera un important ralentissement de la cadence en raison de la description de fonds spécialisés et peu traités à ce jour. Le minutieux travail de description des recueils scientifiques (mise à jour des responsabilités intellectuelles, nombreuses notes bibliographiques, forte présence du grec et des caractères spéciaux, création de nouvelles autorités, etc.) n'est pas à négliger et l'impact sur la cadence d'informatisation reste difficile à évaluer précisément.

L'outil nécessaire à cette informatisation reste le même à savoir le SIGB Koha, adapté au modèle et aux besoins fixés au lancement de l'informatisation avec CR2I en 2013. Cependant, du fait de la masse critique de données qu'il contient dorénavant et de l'ancienneté de la version du logiciel utilisée, une maintenance régulière est obligatoire. L'hébergement et l'administration du serveur sont assurés par la MSH Val de Loire, pour l'instant à titre gracieux mais sans engagement à moyen terme.
Les CRI suivants devront faire l'objet d'une 3e phase (2018-19 ?) qui nécessitera un nouveau soutien financier.


« Données de provenance des collections des bibliothèques françaises » - Projet partenarial Biblissima 2016

Une concertation nationale avec la bibliothèque de l'Institut de France, la Bibliothèque Municipale de Lyon, la Bibliothèque Mazarine, etc. autour des provenances mais aussi de la numérisation des Incunables est lancée depuis plusieurs années. Avec CR2I et CRIICO particulièrement, le CESR s'inscrit ainsi dans le projet partenarial « Données de provenance des collections des bibliothèques françaises », qui vise a` fédérer les données de provenance, par la création, le traitement, la collecte, et la structuration d'informations relatives aux manuscrits et livres anciens issues des collections de bibliothèques municipales, universitaires ou spécialisées, au sein d'une base de données en ligne.


« Bibliothèques humanistes ligériennes » - Projet partenarial Biblissima 2016

Le projet BHLi propose de poursuivre le développement de la base de données (actuellement à l'état de prototype) dédiée aux Bibliotheques françaises, également soutenu par l'Equipex Biblissima. Les données relatives aux personnalités d'Anjou et du Maine, recensées et produites par le corpus BHLi, seront ainsi alignées avec les entrées correspondantes de la base de données Bibliothèque françaises. De même, les anciens possesseurs d'incunables sont confrontés aux autorités établies dans le cadre du projet CRIICO.

Une vingtaine d'incunables qui ont appartenu à l'architecte manceau Simon Hayeneufve ont été signalés et décrits dans les CRI facilitant leur signalement et leur étude : ils constituent un ensemble cohérent et précieux qui fera l'objet d'une numérisation dans le cadre de la campagne menée avec BHLi au Mans, Angers et La Flèche en mai-juin 2017.




Aspects techniques de l'informatisation

Plus que d'effectuer une simple rétroconversion, il s'agit d'informatiser les Catalogues régionaux des incunables (CRI) en regroupant les descriptions d'exemplaires sous une même notice d'édition. Après confrontation des schémas proposés en XML (TEI, EAD, MARC et format spécifique au projet), le choix s'est finalement porté sur un schéma mixte : une structuration générale en XML-MARC Xchange. Si le schéma initial intégré des éléments TEI pour un balisage plus fin, le coût induit du traitement en post-production en vu d'une publication web a été disuasif et la TEI supprimée du schéma.

Télécharger le schéma initial XML MARC-TEI (clic droit "Enregistrez la cible du lien sous")

La plupart des caractères spéciaux seront codés en UNICODE, ou, à défaut de standard disponible, suivant les recommandations MUFI ou d'un code spécifique au projet, dans l'attente d'une proposition d'enrichissement du standard.


Le SIGB KOHA

Pour réaliser ce projet de rétroconversion, l'équipe des BVH a voulu se doter d'un outil professionnel adapté : après étude, le choix s'est porté sur le logiciel KOHA.
Le SIGB (système intégré de gestion de bibliothèques) Koha est un logiciel libre respectant les normes et standards pour la gestion documentaire ; son statut d'open source permet également de développer et de personnaliser ses fonctionnalités de base pour les adapter aux spécificités du projet.

Comme il s'agit d'incunables, documents très particuliers, les besoins spécifiques sont nombreux et le travail de préparation du logiciel a été important :

  • Koha accepte nativement le langage XML, ce qui a permis, en développant des feuilles de transformation XSLT, de traiter aussi bien les formats de catalogage UNIMARC que MARC21, d'importer des données d'origines diverses (l'ISTC nous qui a versé ses notices dès le début du projet et ainsi offert un squelette pour nos notices, ainsi que la bibliothèque Mazarine et la bibliothèque municipale de Lyon).
  • Après réflexion sur la norme de description des incunables, nous avons pu développer une grille de catalogage spécifique CR2I.
  • Le module d'export, intégré à Koha, nous permet de récupérer l'ensemble des notices traitées et une feuille de transformation XSLT nettoie et réagence certains champs pour que nous obtenions des notices correspondant au fichier-type établi.

Détail de la grille d'exemplaire KOHA (CRI X-472)
impression d'écran


Établissement d'un répertoire des numérisations et d'un thésaurus des provenances

Conjointement à l'informatisation, un répertoire des numérisations a été mis en place pour centraliser les numérisations existantes et à venir d'incunables. 257 nouveaux liens ont été ajoutés depuis fin 2015 sur un total de 455 liens recensés depuis le début du projet. Chaque nouvelle numérisation est, dès son signalement, intégrée dans la notice CR2I.
Parallèlement au traitement des notices bibliographiques, un thésaurus sur les données de provenances de tous les CRI publiés a été développé. Il vise à homogénéiser le signalement d'anciens possesseurs présents dans différents catalogues afin d'améliorer le signalement de ces données (variations dans les dénominations des institutions religieuses, forme latine ou vernaculaire des noms des personnes, etc.). Ce fichier, utilisé quotidiennement, contient à ce jour 6 140 personnes, 1 892 collectivités et 95 familles.


Diffusion des données des CRII informatisés

Les discussions avec le CCFr et les tutelles pour la diffusion des notices CRII, l'hébergement des données et l'intégration éventuelle à un autre catalogue se poursuivent en 2017.
À terme, les notices informatisées devraient ainsi être publiées et visibles dans le CCFr. Il est important de noter qu'il ne s'agira que d'une diffusion partielle des données issues des CRI papier : pièces liminaires, illustrations/images, présentations des bibliothèques et des fonds ne sont pas accessibles dans la version informatisée.

Le reversement au pool Biblissima des données en vue de leur mise en ligne dans le portail Biblissima est effectif depuis fin 2016, notamment les autorités et anciens possesseurs, pour l'ensemble des notices rétroconverties enrichies des CRI financés par Biblissima (CR2I et CRIICO). Le nettoyage et l'alignement des données avec les répertoires d'autorités, ainsi que la transformation des données du format MARC-TEI vers le modèle Biblissima ont nécessité un temps de travail important de la part de l'équipe BVH ainsi que du pool Biblissima.




Mise à jour : 7 avril 2017, Anne-Laure Allain, Laura Monneau, Sandrine Breuil

Mise à jour : 16 mars 2015, Sandrine Breuil
Mise à jour : 19 juin 2013, Lauranne Bertrand
Publication : 17 avril 2012, Marie-Luce Demonet, Laetitia Bontemps, Enrico Cima






Projet CR2I (2013-2014) - Equipex Biblissima (ANR-11-EQPX-0007)
Projet partenarial CRIICO (2015) - Equipex Biblissima (ANR-11-EQPX-0007)