Accéder à l'ouvrage

 Dans le même recueil :    pièce suivante
Suggestions


Auteur : Aristaenetus, Nicaenus
Titre : Epistolae eroticae
Imprimeur : Plantin, Christophe
Libraire : Plantin, Christophe
Lieu de publication : Antwerpen
Date : 1566
Format : 4°
Collation : [2], 3-57 [1 bl.] 59-95, [1 bl.] p. (sig. Α4 Β4 Γ4 Δ4 Ε4 Ζ4 Η4 Θ4 Ι4 Κ4 Λ4 Μ4)

Titre long: ΑΡΙΣΤΑΙΝΕΤΟΥ ΕΠΙΠΤΟΛΑΙ ΕΡΩΤΙΚΑΙ. Τινὰ τῶν παλαιῶν Ηρώων Επιτάφια. E Bibliotheca C. V. Ioan. Sambuci.
Adresse typographique : Antuerpiae, Ex officina Christophori Plantini, M. D. LXVI.
Ancien possesseur : Bigot, Louis-Emery
Ancienne bibliothèque : [Le Mans, Abbaye Saint-Vincent]
Éditeur scientifique : Zsámboky, János
Langue : Grec ; Latin
Notes : Privilège pour 6 ans accordé à Christophe Plantin le 17 mars 1564.
Editio princeps d'une série de lettres amoureuses en grec, établie à partir d'un manuscrit de la bibliothèque de János Zsámboky (Johannes Sambucus). L'ensemble de l'ouvrage est placé sous le nom d'Aristénète, l'auteur de la première lettre, mais il peut s'agir d'un recueil de lettres écrites par plusieurs auteurs différents. Sur la circonstance, le processus et le coût de cette publication bien documentée, voir la notice 593 de L. Voet, The Plantin Press.

Etat physique : Première pièce d'un recueil factice de trois pièces en grec :
- Aristaenetus, ΑΡΙΣΤΑΙΝΕΤΟΥ ΕΠΙΠΤΟΛΑΙ ΕΡΩΤΙΚΑΙ, Antwerpen, Christophe Plantin, 1566
- Alphabetum graecum, Paris, Guillaume Morel, 1560
- Cl. Galenus, Ad bonas artes exhortatio, Paris, André Wechel, 1554.
Reliure : Parchemin ; restes de lanières (XVIIe siècle ?) ; pièce de titre en maroquin rouge : "ARIST. | EPIST."
Provenance : Ex libris gravé au contreplat supérieur portant les armes "D’argent, au chevron de sable, accompagné de trois roses de gueules" avec le nom "L. E. Bigot" signé d'un monogramme B et D entrelacés (XVIIe : Louis-Emery Bigot) ; Ex libris manuscrit au titre : "Monasterii S. Vincentii Cenomanensis Congregationis S. Mauri. 1706. Cathalogo inscriptus." (XVIIIe siècle : Abbaye Saint Vincent du Mans).
Sur Louis-Emery Bigot (1626-1689), voir Meyer-Noirel Germaine, Répertoire général des ex-libris français, t. 3, 1991, p. 6-7 et http://histoire-bibliophilie.blogspot.fr/2015/10/la-bibliotheque-bigot.html). Erudit et collectionneur, Louis-Emery est le fils de Jean Bigot, seigneur de Commesnil et de Cleuville, célèbre bibliophile. Ce dernier légua à ses fils une bibliothèque de plus de 500 manuscrits qu'Emery accrut considérablement, notamment de manuscrits Grecs. Il lègua lui-même sa vaste bibliothèque à son cousin germain Robert qui meurt peu de temps après, en 1692. La bibliothèque est alors achetée par des libraires parisiens qui la mettent en vente en 1706. Elle contient alors plus de 16000 volumes, dont quatre cent cinquante manuscrits dont l'abbé de Louvois achète la quasi-totalité pour la Bibliothèque royale. Les imprimés sont dispersés en plusieurs ventes. (Data BNF).
Annotations : Notes manuscrites (corrections textuelles, notes lexicales ou indexation).

Matière : Philologie

Bibliographie : Voet (L.), The Plantin Press (1555-1589), I, Amsterdam, 1980, n° 593.

USTC : 409778

Localisation : Le Mans, Médiathèque Louis-Aragon
Cote : BL 4* 297 (1)

Numérisation : Médiathèque Louis-Aragon, Le Mans - Suprascan 10000 RGB - 2017
Mise en ligne : 25/04/2018
Url : http://www.bvh.univ-tours.fr/Consult/index.asp?numfiche=1313
Crédits : Médiathèque Louis-Aragon Le Mans